18936348_w434_h_q80d'Arnaud Desplechin
5/5
Dans la lignée de "Rois et reine", le cinéma de Desplechin est toujours aussi brillamment faste et tumultueux. Malgré l'extase manifeste qu'il suscite, j'éprouve cependant un léger doute concernant le forcement des traits de la distanciation principalement portée par le détonnant Mathieu Amalric (l'acteur le plus épatant de sa génération ?). Finira-t-il par tourner en rond, le point culminant de son registre atteint ?